Records pour l’actionnariat salarié en 2018

Selon la Fédération européenne de l’actionnaire salarié, les français détenaient en 2018 environ 4% du capital de leur entreprise, contre 1,68% pour la moyenne européenne, Et 2018 a accentué cette tendance.

Les entreprises recourent à deux mécanismes principaux: le fonds commun de placement d’entreprise (FCPE)  par l’intermédiaire duquel les salariés peuvent acquérir des actions, souvent avec des abondements de leur employeur ou des décotes sur le prix; ou l’octroi d’actions gratuites, comme chez Danone, jusqu’ici détenu à 1,30% par ses salariés. Le bâtiment est le secteur le plus avancé: les salariés détiennent par exemple 17,6% d’Eiffage.